Comment se passe un entraînement ?

Comment se passe un entraînement ?

Comme dans tout sport, il est nécessaire de s’entraîner pour atteindre les résultats visés. Ainsi, deux fois par mois depuis début Octobre, nous nous entraînons au pôle Mini de La Rochelle où est basé notre bateau (c’est mieux !). Vous êtes nombreux à nous demander ce qu’on fait en entraînement, on vous explique tout  …

Un vendredi soir sur deux, à 17h, nous prenons la route pour rejoindre Trompette à La Rochelle. 4h30 plus tard, on arrive chez Béa à Saint-Christophe, un petit village tout à côté de La Rochelle. Béa, c’est un peu notre seconde maman, elle nous prépare nos lits douillets, nous cuisine de délicieux petits plats pour le midi et même des gâteaux pour le matin … Bref, c’est la meilleure ! Merci Béa !

Le samedi matin, on attaque. Le bateau est à terre donc c’est toute une logistique. Bouger la remorque, activer la grue, mettre à l’eau, préparer les voiles, se changer… Au moins une heure et demie de préparation ! Parfois on tombe nous aussi à l’eau 💦 je vous laisse imaginer le temps que ça rajoute… 
Ensuite, on rejoint sur l’eau notre coach, Julien. C’est un redoutable régatier, double finisher de la mini transat et 2ème en 2015. Il court aujourd’hui en Figaro, un circuit de compétition qui regroupe les meilleurs navigateurs de France et de Navarre. 
Vous l’aurez compris, nous sommes entre de bonnes mains ! D’autant plus que pour l’instant, on bénéficie d’un coaching privilégié. En effet, beaucoup de nos camarades attendent leur bateau actuellement en train de revenir de la Mini-Transat 2019, donc on est peu nombreux à l’entraînement.

À chaque fois, Julien nous concocte un joli programme et on enchaîne les exercices. Le but de cette première partie d’année est de faire nos gammes, maîtriser techniquement le bateau avant de passer au travail stratégique. En pratique qu’est-ce que ça donne ?

Manœuvres et belles trajectoires sont les deux points clés que l’on travaille sur de petits parcours. 
Parfois, on fait aussi des speed tests : un moment où l’on se concentre sur les réglages et on se compare aux autres bateaux pour voir qui va le plus vite ! 
Et pour finir on fait aussi des grands parcours avec au programme : 

  • Manœuvre tout seul ou bien à deux ;
  • Hissage et affalement (🙄?!? enfin, la descente quoi !) de toutes les voiles (il y en 7 à bord) ;
  • Empannage (manœuvre consistant à changer de direction quand le vent vient de derrière) et virement (quand le vent vient de devant) ;
  • Validation de notre habillement, de l’aménagement du bateau ;
  • Apprentissage de l’utilisation de l’électronique du bord…

Une fois de retour à terre, c’est débriefing. Puis la caisse à outils est souvent de sortie pour faire un peu d’optimisation du bateau. 
En soirée, on souffle un peu et on profite de la ville : ce n’est pas les bons restaurants et bars qui manquent !  Et le lendemain, on remet ça !  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *