SAS 2020. Etape 2.

SAS 2020. Etape 2.

PLUS D’INFOS SUR LE SITE DE LA COURSE

LIEN VERS LA CARTOGRAPHIE ACTUALISÉE TOUTES LES HEURES


ÉTAPE 2 //Les Sables – Roscoff

Pour cette deuxième étape longue de 470 miles, les ministes engagés sur cette SAS 2020 ont un beau parcours devant eux !

« Départ prévu à 13:00 🕐, cap au sud vers l’île de Ré. On va la contourner avant de retourner vers le plateau de Rochebonne comme lors de la première étape. Ensuite c’est cap au nord pour remonter toute la Bretagne et traverser la manche. Une fois de l’autre côté on contournera Wolf Rock le mythique rocher à la pointe sud de l’Angleterre, puis on redescendra vers Roscoff. »

10/08 – Jour 1

C’est à 14:30 que la meute est finalement lâchée, départ reporté à cause des conditions météo orageuses. Romain tire bien son épingle du jeu au départ et il est 13ème au scratch à la bouée de dégagement.
La descente vers le pont de l’île de ré se fait dans un vent très mou (tiens tiens on commence à connaître ça…). Romain est toujours dans le devant du paquet lais la flotte est très compacte et tout peut se passer.
Le pont est passé à la tombée de la nuit puis commence le contournement de Ré. Romain contourne large et le choix est payant, il pointe au petit matin à la 3ème place 💪 !

Passage de la flotte sous le pont de l’île de Ré.
Photo Louis Vaquier Course au Large

11/08 – JOUR 2

Matin :
Romain tire bien son épingle du jeu au moment de contourner l’ile de Ré. 7ème au passage du pont hier soir, il décide de jouer le fameux coup du “je prends large dans les virages” et se retrouve 3ème au classement du matin.

Après-midi :
Au contournement du plateau de Rochebonne, Le vent est toujours mollasson et les bateaux avancent à 4nds.. Ce qu’il faut retenir c’est que Romain est 5ème bien au chaud dans un petit paquet de 8 bateaux en compagnie des leaders au classement général à la poursuite de Quentin Riché, notre copain d’entrainement qui a réussi à creuser un petit écart derrière lui !


Évolution de la carto au fil des pointages


12/08 – Jour 3

8: 00 : Deux faits marquants la nuit dernière : Le gros du peloton a profité de son décalage au sud pour recoller aux échappés. Mais surtout, Romain a pris la tête du groupe Nord et donc les commandes de la course provisoirement au moins ! 💪
En effet les écarts sont très faibles et les premiers au classement général s’étendent sur une large bande nord-sud et sont quasi tous à équidistance du but. Le moment déterminant devrait être celui de l’arrivée du vent, prévu dans la nuit aux abords de la pointe de la Penmarch’. D’ici là c’est ne course de vitesse, il faut se concentrer pour faire avancer le bateau !

13/08 – Jour 4.

(avant de lire, regardez l’image « Jour 4 – PAGAILLE DST ») juste au dessus 😉.

Aujourd’hui s’est dressé sur la route des ministes un obstacle : le DST de Ouessant. DST ça veut dire Dispositif de Separation du Trafic, une zone interdite où se croisent un nombre incroyable de cargos.
Le vent de Nord Ouest n’a pas permis au groupe de Romain de passer en un bord et il a dû zig-zaguer le long de la bordure en prenant soin de ne pas y pénétrer. Pendant ce temps un petit groupe qui avait choisi une option Ouest plus tôt a réussi à passer sans virer et à s’emparer des rennes de la course.

Côté vent, la flotte a enfin touché de l’air. Un vent d’ouest d’une vingtaine de noeuds souffle sur la manche, synonyme d’une fin de course expresse. Dès le coin du DST franchi Romain devrait franchement accélérer et il est attendu à Roscoff demain après midi !

14/08 – JOUR 5.

Romain a fait une véritable remontada dans la manche grâce à son décalage dans l’Est ! Alors qu’il avait passé le DST aux alentours de la 14ème place, Romain est remonté en 4ème position au passage de Wolf Rock (le phare qui jouait le rôle de marque de parcours au sud de l’Angleterre).
Ensuite il s’élance dans une grande descente sous spi vers Roscoff. Le début s’est fait dans de l’air et les vitesses étaient à 2 chiffres pour la première fois au début le départ. Puis petit à petit le vent a faiblit à nouveau pour finir en pétole complète devant Roscoff.
En fin de nuit vers 4h du matin Romain est 7ème à 2 miles de la ligne d’arrivée. Mais le finish est difficile entre le vent complément éteint et les algues dans la quille, le paquet de derrière revient puis dépassé Romain. Il passe la ligne en 14ème position après 4 jours 13h et 39min de course. Au final tout le monde termine plus ou mois en même temps avec de très faibles écarts de temps. C’est ce qui compte car la course se joue au temps cumulé et Romain reste en embuscade pour la troisième étape.

Le mot de la fin.

Le sentiment de déception de finir 14ème après avoir joué régulièrement aux avant postes ne dure pas. Au petit matin Romain tire un bilant très positif : « Un peu fatigué mais pas tellement frustré parce que j’arrive juste derrière tout le monde en temps et que je suis content de mon étape. J’ai réussi à naviguer devant et je suis content de mes options donc ça va. »

12ème au classement général à moins de 30min du TOP 10, Romain est plus que jamais d’attaque pour la troisième et dernière étape de 900 miles qui devrait s’élancer mercredi (si la météo le permet …)

2 thoughts on “SAS 2020. Etape 2.

  • 8 août 2020 à 7 h 57 min
    Permalink

    Bravo Romain !
    Après cet échauffement… ils ne verront plus que l’arrière de tes voiles… et encore… à l’horizon.
    Tous avec toi

  • 12 août 2020 à 17 h 37 min
    Permalink

    Trop fort tonton Rom’!!
    On pense à toi
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *