SAS 2020 – LE BILAN

SAS 2020 – LE BILAN

Salut ! C’est moi, Romain. Me revoilà sur terre après cet incroyable mois d’août à 100.000 à l’heure. Une sacrée, expérience. Je vais vous raconter tout ça..

La 3ème et dernière étape aura été bien complète : du près, du portant, de la pétole, du vent, beaucoup de vent, il s’en est passé des choses ! Après un départ difficile et la perte de mon aérien dès le début (instrument permettant d’avoir des informations sur la force et la direction du vent), je passe la première marque de parcours en 30ème position. Après une re-mobilisation générale, je parviens à gagner une petite vingtaine de place dans la remontée au près, contre le courant, jusqu’à la seconde marque de parcours.

S’en suit un loooong bord de vent de travers jusqu’à l’entrée de l’estuaire de la Gironde avec un passage de front nous emmenant des rafales à plus de 40 nœuds dans la matinée du 3ème jour. Le bateau gémit et souffre dans les vagues, le marin commence à fatiguer mais ça va vite et c’est tellement grisant ! Il faut malgré tout garder l’objectif premier de la course en tête : finir. La bouée « BXA » passée, commence la remontée dans moins de vent, au près. Alors que je commence à m’imaginer dormir dans un lit chaud aux Sables d’Olonne le soir même, Eole en décide autrement et nous nous retrouvons bloqués toute l’après-midi avec Loïc Blin – Mini Transat 2021, Lennart Burke Sailing et Fabrice, devant les Sables d’Olonne.. Ce n’est qu’en fin d’après midi que le vent rentre enfin, nous laissant penser que l’arrivée se rapproche mais dès le début de la nuit… il tombe à nouveau ! Dur dur pour les nerfs… Après une nuit à dériver avec le courant, sans le moindre souffle d’air, c’est au lever du jour que le vent revient, nous permettant de regagner la ligne d’arrivée, franchie aux alentours de midi. Quelle joie !!

Cette SAS 2020 en quelques chiffres c’était :

  • 72 ministes rencontrés (enfin !), tous plus chouettes les uns que les autres !
  • 1200 milles, répartis en 3 étapes, parcourus en 10 jours 22h 31 minutes et 10 secondes .
  • Une 7ème place sur 55 participants au classement général dans la catégorie Série et le 3ème bizuth (dont c’était la première course en solitaire)
  • 1 GoPro perdue dans les méandres d’une tasse de café…
  • Mais surtout… Une qualification en poche pour la Mini-Transat !

Si on m’avait dit, il y’a 4 mois que je serais qualifié dès le mois d’Août, je n’y aurais pas cru et pourtant c’est fait ! C’est dur mais c’est tellement chouette la course au large

Merci, merci et encore merci à tous pour vos encouragements et merci aux partenaires qui ont déjà rejoint l’aventure : LR Technologies Groupe // Tribord Sailing // Commune de Sarzeau // delta voiles// 4ultra // Port de Plaisance de La Rochelle// AkzoNobel France // Pôle Mini 6.50 La Rochelle // Watt&Sea. Merci à Les Sables d’Olonne Vendée Course au Large, à la Classe MINI et à toute l’organisation de la Les Sables Les Açores Les Sables de nous avoir permis de passer ce super mois d’Août sur l’eau ! La route vers la Mini-Transat est encore longue et, malgré la qualification acquise, rien n’est joué pour être au départ dans 1 an… En effet, nous n’y arriverons pas tout seul et comme vous avez pu le voir avec notre nom de course : Les Optiministes cherchent partenaires pour continuer l’aventure ! Prochaine étape ? La Mini en Mai pour Leo ! Une première pour lui aussi en solo.. Quelle année 2020 ! Croyez-nous, vous n’allez pas vous ennuyer les 2 prochains mois

Stay tuned… RomainCrédit photo : Belou Breschi, @polo album, @blanchard et Les Sables Les Açores en Baie de Morlaix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *